ORGAMANL’

21ème Festival International d’orgue en Charente

Concert de clôture du 21ème Festival International d’orgue en Charente
Mansle
19 avril 2015 18h00
Église Saint-Léger de Mansle


Olivier Eisenmann, orgue

Pasted Graphic
Né à Zurich, Olivier Eisenmann étudie le piano avec son père, le compositeur Will Eisenmann, et avec Sava Savoff au Conservatoire de Lucerne. Il obtient un doctorat en Phil. I. à l`Université de Zurich et complète sa formation d`organiste chez Eduard Kaufmann, titulaire de la Collégiale à Lucerne.

D`abord, il effectue des tournées comme pianiste et ensuite comme organiste dès 1972 à travers l`Europe, entre autres à Madrid, Amsterdam, Haarlem (St. Bavo), Munich, Danzig, Cracovie, Prague, Bratislava, Ljubljana, Budapest, Lyon, Rouen et Reykjavik. Olivier Eisenmann se produit parallèlement dans les grandes Cathédrales européennes: Notre-Dame de Paris (et St-Sulpice), Antibes, Bourges, Cahors, Montpellier, Dijon, Barcelone, Séville, Porto, Genève, Lausanne, Berne, St-Galle, Rotterdam, Bruxelles, Aix-la-Chapelle, Bonn, Cologne, Trèves, Hambourg, Dresden, Berlin, Passau, Varsovie, Vienne (St-Etienne), Salzbourg, Graz, Klagenfurt, Dublin, Londres (St. Paul`s), York, Lincoln, Chester, Edimbourg, Copenhague, Oslo, Turku, Helsinki, Riga et dans la plupart des cathédrales suédoises, entre autres plusieurs fois à Stockholm, Uppsala, Göteborg, Karlstad, Linköping, Kalmar et Lund.
Il participe au Festival International de Musique de Lucerne, à celui d`Avignon et aux festivals d`orgue internationaux connus p. ex. à Rome, Naples, Raguse, Turin, Verona, Palma de Mallorca, Bonn, Gand, Anvers, Košice, Oliva (Pologne), Vilnius (Lituanie), Minsk (Philharmonie) Moscou, Nijni Novgorod, Ufa, Yalta, Hong Kong, São Paulo, Montevideo, Buenos Aires et dans les Cathédrales de Morélia et Guadalajara au Mexique. Tournées aux Etats-Unis (par ex. dans la Riverside Church et Cathédrale de St-Patrick de New York et plusieurs fois dans la Cathédrale de Washington D.C., Boston, Chicago, Memphis, Seattle), à Mexico City, en Australie, Nouvelle-Zélande, Russie (St. Pétersbourg, Celjabinsk, Kasane etc.), aux pays baltiques (p. ex. Tallinn, Kaunas) et en Ukraine.

Eisenmann se produit également en soliste avec orchestre (avec le Südwestdeutsche Philharmonie dans les salles de concert à Zurich et Lucerne), Deutsches Bachorchester, Philharmonie Nationale Košice (Slovaquie), l`orchestre de la Suisse Romande et le Singapore Symphony Orchestra) et participe à de nombreuses émissions radiophoniques et télévisées en Suisse, Allemagne, Autriche, Slovénie, dans la République Tchèque, en Slovaquie, Pologne, Biélorussie, Russie, Espagne, Suède, Hongrie, au Brésil et à Singapore. Il a gravé douze disques et neuf CDs avec des premières auditions d`oeuvres importantes d`Otto Barblan, J. Ermend Bonnal, Hans Studer, Josef Garovi, Will Eisenmann, Linus David et Hansruedi Willisegger. Ses enregistrements préfèrent de musique du 19ième et 20ième siècle, spécialement de l`époque romantique (tardive) en Allemagne ( Mendelssohn, Rheinberger, Reubke, Liszt, Reger, Karg-Elert), France (Boëllmann, Franck, Dubois, Saint-Saëns) et de la Scandinavie (Sandvold, Lindberg, Olsson). Il se voue en particulier à la musique suisse pour orgue (Forchhammer, Honegger, Frank Martin, Ducommun et y compris les contemporains) et au répertoire pour flûte et orgue (plusieurs enregistrements avec Verena Steffen). Olivier Eisenmann, pendant des années professeur au Lycée de Zoug et membre du Comité Directeur de la Société Internationale de Musique Contemporaine, section Suisse Centrale, donne régulièrement des conférences, p.ex. des cours aux académies de Herford, Moscou, Nijni Novgorod et Sydney, une masterclass au concervatoire de Parma, et il publie de nombreux articles sur la musique d`orgue.

Récemment il fut décoré du prix “La rose de Weggis“ par sa commune résidentielle pour ses activités mondiales comme organiste et „ambassadeur musical“, en outre pour son enjeu culturel en faveur de son domicile.



Programme

Johann Sebastian Bach Fuga sopra il Magnificat en fa majeur BWV 733
1685-1750

Fanny Hensel-Mendelssohn Prélude en fa majeur (1829)
1805-1847

Felix Mendelssohn Bartholdy Andante con variazioni en ré majeur (1844)
1809-1847

Gustav Adolph Merkel Fantaisie en ré mineur, op. 176 (1884)
1827-1885 Moderato assai – Adagio – Moderato assai / Allegro

Josef Gabriel Rheinberger - Tema variato en ré majeur, op. 167 no. 9
1839-1901 (tiré des „Méditations“; 1891)

- Aufschwung (Elan) en sol bémol majeur,
op. 174, no. 3
(tiré des „Miscellaneen“ (variétées); 1893)

Camille Saint-Saëns 3e Fantaisie, op. 157
1835-1921

Adrien Rougier Arabesque
1892-1984

Sigfrid Karg-Elert Rondo alla campanella, op. 156 (1932)


orgamanl-orgue-mansle